Conférenciers

Conférenciers

Jean-Louis Allard

Jean-Louis Allard

Jean-Louis Allard est directeur de l’Ecole d’Ingénieurs CESI, présente dans 25 villes Françaises. Après un double cursus en mécanique et management, il a effectué majoritairement son parcours professionnel à la direction d’établissements d’enseignement supérieur. Il est à l’origine de la conception de différentes formations d’ingénieurs en apprentissage, en formation continue et sous statut étudiant où il a implanté depuis un quinzaine d’année des approches pédagogiques actives par problèmes et projets, en fonctionnement synchronisé multi-sites.

Ses travaux se situent dans le domaine des sciences de l’éducation et principalement sur la transformation de dispositifs éducatifs, sur les approches compétences, sur les pédagogies actives associées aux TIC, et en particulier sur l’approche P2BL (Project and Problem Based Learning).

Pierre-André Caron

Pierre-André Caron

Pierre-André Caron est Maître de Conférences en Sciences de l'Education à l'Université de Lille depuis 2008. Docteur en informatique, il est fait partie du pôle de recherche "Apprentissage, Dispositif, Alternance et Numérique" (ADAN) au sein de l'équipe Trigone du CIREL. Il participe au comités de rédaction des revues STICEF et TransFormations.

Ces travaux portent sur le dispositif de formation instrumenté. Cet objet est appréhendé et son cadre théorique est construit, au travers les frontières qu'il partage avec différents concepts : les intentions des enseignants, les environnements informatiques pour l'apprentissage humain, la situation pédagogique/d'apprentissage instrumentée et les dispositions des apprenants. L'étude des propriétés de structuration et de cristallisation des pratiques associées au dispositif instrumenté de formation offre alors pour celles-ci un cadre à la fois descriptif et prescriptif.

Bernadette Charlier

Bernadette_Charlier.jpg 

Bernadette Charlier est Professeur Ordinaire en Sciences de l’Education à l'Université de Fribourg (Suisse) depuis 2002. Auparavant, elle avait été directrice du Centre Multimédia, Maitre de Conférence à l’Université de Namur (Belgique) et chargée de cours à l’Université Catholique de Louvain et à l’ICHEC-Bruxelles. Elle est directrice du centre de Didactique Universitaire (Did@cTIC) et Doyenne de la Faculté des Lettres de l’Université de Fribourg. Elle est l’auteur de sept ouvrages et de nombreuses publications. Elle est membre de plusieurs conseils scientifiques et d’orientation (Suisse, France, Autriche) et intervient comme experte pour l’évaluation de dispositifs et de programmes dans l’enseignement supérieur.

Ses travaux, interventions et publications portent sur les trois thématiques de l’innovation, de la Formation d’Adultes et de la Pédagogie Universitaire. Ses travaux actuels portent sur l’analyse des effets des dispositifs de formation dans l’enseignement supérieur et sur la compréhension des transformations de l’apprentissage supporté par les technologies (Individu Plus, Apprentissage au-delà des frontières).

Laurent Cosnefroy

LC_Berlin3.jpg

Après une carrière de psychologue et de formateurs d’adultes, Laurent Cosnefroy est devenu Maître de Conférences à l’IUFM de Rouen puis Professeur des Universités en Sciences de l’Education à l’Ecole normale supérieure de Lyon depuis 2011. Il dirige l’équipe de recherche "Pratiques et politiques de l’enseignement supérieur" du laboratoire ECP (Education, Cultures, Politiques). Il a été responsable à l’ANR d’un des projets du programme Investissements d’Avenir, les Initiatives d’Excellence en Formation Innovante (IDEFI) et est l’auteur du rapport "Etat des lieux de la formation et de l’accompagnement des enseignants du supérieur" remis au ministère de l’enseignement supérieur fin 2015.

Ses travaux portent principalement sur l’autorégulation des apprentissages, ses différentes facettes cognitive, motivationnelle et émotionnelle, et l’influence de l’environnement d’apprentissage sur cette autorégulation. Il travaille également sur la formation des enseignants du supérieur et les changements provoqués chez les enseignants et les étudiants par l’internationalisation de l’enseignement supérieur.

Moïse Déro

Moïse Déro

Moïse Déro est Maître de Conférences en Psychologie Cognitive à l’ESPE Nord Pas de Calais. Il est chercheur au CREF (EA1589) à l'Université Paris- Nanterre au sein de l’équipe "apprenance et formation des adultes". Il est également chercheur-associé au laboratoire CIREL (EA 4354)  de l’Université de Lille. Il a été directeur adjoint de l’IUFM Nord Pas-de-Calais, en charge des TICE où il a été notamment au pilotage de la production d’outils pédagogiques et multimédia et à l’intégration des espace numériques de travail en formation des enseignants.

Ses travaux portent sur les processus mnésiques et motivationnels impliqués dans les apprentissages avec ou sans numérique chez les apprenants adultes ou les élèves. Il s’attache à montrer l’importance de l’autorégulation dans les apprentissages et le développement de littératies en formation.

Fabien Fenouillet

FFenouillet.jpg

Fabien Fenouillet est Professeur des Universités en Psychologie Cognitive à l'Université Paris Nanterre depuis 2010. Il est responsable de la thématique "Technologies positives" au laboratoire Chart (Cognition Humaine et Artificielle) dont il est également directeur adjoint. Il est coresponsable du master 2 de Psychologie Cognitive et Technologies, Neuropsychologie, Neurosciences.

Ses travaux s'intéressent à l'effet de la motivation sur différents aspects de la cognition. Dans ses recherches, il utilise les théories de la motivation (l'intérêt, le flow, les motivations autodéterminées etc.) pour expliquer les apprentissages avec éventuellement l'utilisation des technologies (comme le modèle d'acceptation des technologies). Plus globalement, il vise à comprendre comment ces différentes facettes de la motivation peuvent influer sur la cognition (la mémoire, l'intelligence) notamment dans le cadre de la formation pour adulte. En lien avec la motivation et la cognition, ses recherches s'intéressent aussi à l'influence de nombreux phénomènes rattachés au champ de la psychologie positive comme le bien-être, la passion ou l'espoir, sur les apprentissages.

Alain Gonzalez

Alain Gonzales

Alain Gonzalez est actuellement Directeur du service formation continue de l’UPMC et Président de la conférence des directeurs de service universitaire de formation continue (FCU). Cette conférence regroupe l’ensemble des universités et le CNAM. Economiste de formation il a notamment été membre en 2015 de l’équipe qui a accompagné Francois Germinet dans le cadre de la rédaction de son rapport intitulé "Le développement de la formation continue dans les universités". Partisan d’une réforme profonde de la formation continue au sein des universités, il est par ailleurs membre du Comité régional de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelle (CREFOP) d’Ile de France représentant les COMUE franciliennes.

Jean Heutte

 Jean Heutte

Jean Heutte est Maître de conférences en Sciences de l’éducation au sein du laboratoire CIREL de l’université de Lille et actuellement responsable du Master « Ingénierie pédagogique multimédia et recherche en formation des adultes » (IPM-RFA) délivré par cette université. Régulièrement missionné depuis près de 30 ans afin de favoriser le déploiement des usages pédagogiques des technologies numériques, il a notamment été expert auprès du ministère de l’éducation nationale, puis de celui de l’enseignement supérieur et de la recherche français, chargé du pilotage de projets nationaux pendant une dizaine d’années. Il est l’un des chercheurs référents au niveau européen de la modélisation théorique de l'expérience optimale (autotélisme-Flow) dans le champ de l'éducation et de la formation, tout au long et tout au large de la vie, notamment dans l’enseignement supérieur. Il est d’ailleurs le premier chercheur francophone à avoir été invité à contribuer aux travaux de l’European Flow-Researchers’ Network (depuis 2012).

Ses travaux s’inscrivent dans le vaste champ de la recherche empirique sur l’expérience positive subjective (psychologie positive), ils sont principalement consacrés à l’étude des déterminants motivationnels de la persistance de l’apprentissage humain dans des communautés de travail, de formation ou de jeu (en présentiel comme à distance), ainsi qu’aux conditions sociale-conatives du pilotage de l’innovation institutionnelle, pédagogique et technologique dans les organisations.

Christophe Jeunesse

Christophe Jeunesse

Christophe Jeunesse est Maître de Conférences en Sciences de l'Education à l'Université de Paris Nanterre depuis 2011. Issu du monde de l’éducation nationale, il fait aujourd’hui partie de l'équipe de recherche "Apprenance et Formation des Adultes" au CREF (Centre de Recherche Education Formation) dans cette université. Il a exercé jusqu’à l’an dernier les fonctions de directeur du département des sciences de l’éducation et est membre du comité d’orientation de la revue Savoirs.

Ses travaux de recherche, ainsi que ses interventions, ont porté sur la collaboration à distance en lien avec la notion d’apprenance. Aujourd’hui, il s’intéresse particulièrement à l’impact du digital dans l’apprendre des adultes en situation de travail. Ce sont principalement les notions d’apprenance, d’autorégulation, de cognition distribuée et de mémoire transactive qui guident ses réflexions.

Annie Jézégou

Annié Jézégou

Annie Jézégou est Professeur des Universités en Sciences de l'Education à l'Université de Lille depuis 2013. Elle dirige l'équipe de recherche Trigone du laboratoire CIREL, tout en assurant la responsabilité de la thématique "apprentissage, dispositif, alternance et numérique". Elle est également directrice de publication de la revue scientifique TransFormations. Avant d'intégrer l'enseignement supérieur en 2004 à l'institut Mines-Télécom, elle a exercé pendant de nombreuses années dans le secteur privé, en tant que consultante en ingénierie de dispositifs de formations ouvertes et à distance.

Depuis près de 25 ans, les recherches d'Annie Jézégou portent sur l'autodirection de l'apprenant adulte en contexte de e-Formation (e-learning, blended learning, Mooc, etc) ainsi que sur les dimensions technico-pédagogiques et socio-pédagogiques qui permettent de favoriser l'exercice et le développement de cette autodirection. Elle travaille notamment sur l'individualisation de la formation, l’ouverture des environnements numériques d'apprentissage, la présence à distance, les communautés d'apprentissage en ligne, la motivation et les stratégies d'autorégulation des apprenants adultes en e-Formation. Ses recherches font l'objet de nombreuses publications scientifiques.

Didier Paquelin

Didier_Paquelin.jpg

Didier Paquelin est professeur titulaire de la Chaire de Leadership en pédagogie de l’enseignement supérieur de l’Université Laval (Québec). Depuis une trentaine d’années, il conduit des études et des recherches sur la transformation des pratiques d’enseignement et d’apprentissage en contexte numérique.

Ses travaux portent sur l’analyse de la complexité des processus d’appropriation des dispositifs numériques pour la formation et l’apprentissage, dans les contextes formels et non formels, en présence et à distance. Il étudie  l’évolution des pratiques en analysant les interactions entre les paradigmes pédagogiques, les dispositifs numériques et les espaces d’apprentissage formels, non formels et informels développant la notion d’écosystème pédagogique. Il s’intéresse plus particulièrement aux acteurs que sont les étudiants et les enseignants. Ses recherches actuelles sont centrées sur l’engagement, la persévérance et la réussite des étudiants, et tout particulièrement au premier cycle universitaire, que les cours soient proposés en présence, à distance ou en mode hybride.

Didier Paquelin est également expert auprès du ministère français de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sur les questions de pédagogie et numérique. Il a contribué à l’organisation de nombreux colloques nationaux et internationaux portant sur l’enseignement supérieur à l’ère numérique et est fortement engagé dans plusieurs actions de collaboration franco-québécoise.

Personnes connectées : 2